La Voix Du Nord a mis Yanara Technologies à l'honneur dans son édition du Dimanche 26 Mars 2017. CLiquez sur l'image pour accéder à l'article

 

Audi A1 Andros Yanara

Yanara Technologies est concepteur et fournisseur de la carrosserie de l'Audi A1 Quattro pour l'écurie officielle Audi W-Racing Team, qui a développé le véhicule pour le Trophée Andros 2016.

 

Les 2 voitures ayant participé et dont les pilotes en catégorie Elite Pro étaient Olivier Panis et Adrien Tambay se sont illustrées en gagnant le prix de la « Plus belle voiture », grâce à la réussite de ses formes réalisées sur la base d'une Audi A1, la qualité de sa carrosserie et une décoration particulièrement réussie. L'équipe a également gagné le championnat des constructeurs 2016.

 

 

 
Le prepreg - carbone préimprégné
 
Un prépreg (étymologie : de préimprégné) est un semifini constitué généralement d'un tissu préimprégné de résine (encore appelée matrice). Ce mélange non chargé est destiné au moulage sous vide pour fabriquer des matériaux composites de très haute qualité. ( source Wikipédia )
 
Les caractéristiques principales du prépreg ( carbone préimprégné ) sont:
  • une résistance aux chocs thermiques
  • coefficient de dilatation très faible
  • une bonne tenue à l'impact
 
Yanara Technologies utilise le prepreg ( carbone préimprégné ) pour la fabrication, la réalisation et la réparation de pièces, ( prototype ou production ) carbone en composites hautes performances notamment pour le secteur automobile ou industriel.

Si les matériaux composites (non homogènes macroscopiquement) datent de l’antiquité, ceux dont nous parlons ici sont beaucoup plus récents. On les connait souvent par le nom de la fibre employée comme renfort :

  • Verre
  • Carbone
  • Kevlar
  • Bien d’autres existent (quartz, bore …).

Ils sont en fait constitués de ces fibres et d’une matrice le plus souvent résineuse mais qui peut être aussi minérale ou métallique.

Aujourd’hui, même si certains de ces matériaux sont connus de nom par à peu près tout le monde (le carbone surtout),  ils restent globalement sous-utilisés au regard de l’apport qu’ils ont dans la réalisation de pièces mécaniques.

Ils sont peu connus en termes de dimensionnement et d’utilisation par beaucoup de bureaux d’études généralistes. Ils sont d’ailleurs encore trop rarement enseignés dans les IUT, universités et écoles d’ingénieurs. 

 

En effet, le dimensionnement et les procédés de fabrication sont bien spécifiques. On ne remplace pas une pièce en acier par la même en carbone/époxyde ! Il est indispensable de repenser la pièce composite à partir des côtes fonctionnelles,de l’encombrement et des conditions d’usage.

Souvent il est évoqué le gain de masse qu’apporte le composite par rapport au métallique. Il a pourtant deux autres caractéristiques remarquables : sa tenue en fatigue et l’absence de corrosion liée au milieu environnant.  

Les composites présentent cependant quelques inconvénients. Ils sont souvent plus couteux, pour la plupart, ils peuvent vieillir suivant les conditions environnementales (humidité/chaleur) et il faut prêter attention à de potentiels couplages galvaniques (ce qui est toutefois vrai également entre certains métaux).

 Yanara Technologies intervient sur le dimensionnement de structures composites de façon multisectorielle.

Les documents normatifs liés aux structures composites sont aujourd’hui « hétérogènes ». en 2010, 208 normes et documents normatifs ont été identifiés sur les matériaux composites dont 45 pour la France !

 

Notre objectif est de vous permettre d’exploiter au mieux les caractéristiques des matériaux composites par la détermination du renfort, de la matrice, des principes constructifs et du process les plus adaptés à la problématique rencontrée.

L’orientation des fibres est une étape clé dans le dimensionnement d’une structure composite. Une étude des flux d’efforts dans la pièce est donc indispensable. Le besoin d’une rigidité flexionnelle importante peut amener à l’utilisation d’une structure sandwich plutôt qu’une structure monolithique, mais qui sera plus sensible au flambement etc.

Le but n’est pas ici de retracer toutes les étapes de conception d’une structure composites mais plutôt  de signifier qu’obtenir une structure composite optimale demande une expérience significative dans cette démarche.